George Frèche est mort !

Publié le par Brath-z

Merde alors ! Le Napoléon de Septimanie (surnom concasse du bonhomme que j'ai pu lire dans certains articles de presse il y a quelques années) a cassé sa pipe à 72 ans.

Ca, pour un coup dur ! Perdre la même année deux personnalités publiques chevillées à leur convictio... Après Seguin, Frèche. Bien sûr, les deux n'avaient ni la même allure ni les mêmes idées, mais tout de même, ils avaient ceci en commun de nous changer des fiéffés roublards qui pullulent en politique. Certes, ils l'étaient aussi à leur manière, roublards. Mais ils ne transigeaient pas sur leurs idées ni sur leurs principes. Ils ne cherchaient pas la défausse lorsqu'un éditorialiste tentait de les démoniser à grands coups de formules "choc".

 

Frèche n'est plus, donc. Je l'appréciais, même si j'étais sur de nombreux points radicalement opposé à lui. Même si je me lamentais parfois de sa supprématie régionale.

Et je vous avoue qu'avoir apprit sa mort de cette façon, quelque part, ça m'a fait mal au cul.

Publié dans Mots d'humeur

Commenter cet article